140 arbres, arbustes et plantes fleuries prennent leur quartier en Ville

Résumé
Les bacs géants plantés d’arbres et de fleurs sont en cours d’installation aux endroits de la ville qui souffrent d’un manque de verdure
Végétation
Catalpa
(Catalpa bignonioides)
Paulownia
(Paulownia tomentosa)
Body

Quelque 140 bacs géants plantés d’arbres et de fleurs sont en cours d’installation aux endroits de la ville qui souffrent d’un manque de verdure. L’opération a démarré avec la mise en place d’arbres et d’arbustes. Elle sera complétée dans quelques semaines par des bacs fleuris. L’ensemble apportera de la nature en ville et des îlots multicolores en des lieux habituellement plutôt gris et minéraux.

Une trentaine d’arbres dans des bacs, élégants et imposants ont été installés rues de Berne, du Môle et du Léman et au passage de la Monnaie afin de végétaliser ces lieux. Ils constituent la première phase de l’installation de 140 bacs à travers la ville en 2018.

Ces travaux s’inscrivent dans le programme de végétalisation piloté par le Département de l’environnement urbain et de la sécurité et approuvé à l’unanimité par le Conseil municipal en 2016 à travers un crédit-cadre.

Améliorer la qualité de vie dans les quartiers


«Nous poursuivons notre objectif qui vise à améliorer la qualité de vie dans les quartiers tout en favorisant la biodiversité en ville», explique Guillaume Barazzone, Conseiller administratif en charge du Département de l’environnement urbain et de la sécurité. De nombreuses études scientifiques confirment l’impact bénéfique des arbres, d’une part sur la population et d’autre part sur la pollution qu’elle contribue à réduire par l’absorption de micropolluants.

Le Service des espaces verts de la Ville de Genève a recensé les endroits de la ville qui manquent de verdure et où il est impossible de planter des arbres car le sous-sol y est déjà saturé par des réseaux en tout genre (eau, gaz et autre électricité) ou pour une raison architecturale majeure. Le résultat de cette étude minutieuse se traduit par le choix d’une vingtaine de lieux, sur les deux rives, qui sont progressivement végétalisés.

Vrais arbres ou fleurs luxuriantes


Trois types de bacs sont mis en place. Leur hauteur varie entre 80 cm et 1m20 pour un diamètre allant jusqu’à 1m60, soit de beaux gabarits permettant d’accueillir de vrais arbres ou des fleurs luxuriantes au fort impact visuel. Tous pourront développer leur généreuse verdure au fil du temps. Chaque bac dispose d’une réserve d’eau pour réduire les arrosages.

Les bacs seront disposés dans l’espace public par groupes de différentes tailles, de manière à créer des compositions et arrangements à la fois esthétiques et pratiques. Certains lieux accueilleront des fleurissements saisonniers, comme au boulevard la Cluse ou à la place des Nations. D’autres bacs recevront des arbres et arbustes de façon pérenne à l’image des premières installations aux Pâquis (aux rues de Berne, du Môle et du Léman).

Les arbres dans ces bacs sont des variétés de pins (verts toute l’année) des paulownias et autres catalpas à grandes feuilles ainsi que des magnolias. Les fleurs plantées seront saisonnières et colorées.

Photos : © T. Parel / Ville de Genève

  1. Les bacs de la rue de Berne
  2. Les bacs de la rue du Môle
  3. Les bacs du passage de la Monnaie
  4. Les bacs de la rue du Léman
Date