Les arbres de Genève face au réchauffement climatique

Résumé
Le SEVE plante des espèces mieux adaptées
Body

Le SEVE plante toujours plus d'espèces mieux résistantes à la sécheresse comme des micocouliers, des lilas des Indes, des sophoras du Japon, des chênes verts, des charmes houblons ou des érables à feuilles d’obier en lieu et place de hêtres, de chênes et de charmes communs ou d’érables sycomores qui souffrent de plus en plus des longues sécheresses successives.

Le SEVE prend de nombreuses mesures et teste aussi différentes actions et techniques depuis plus de 10 ans pour s'adapter au réchauffement climatique. L’objectif est notamment de permettre aux générations futures de disposer d’un environnement urbain où les arbres continueront de répandre leurs bienfaits et leur beauté. Le SEVE plante aujourd’hui les arbres de demain.

 

Date
Images ou vidéos
Image
Lila des Indes
Image
Sophora du japon
Image
Micocoulier de Provence
Image
Chêne vert